News Health/Medical TDAH : L'auto-diagnostic en question
0
Diagnostic

Published :

TDAH : L'auto-diagnostic en question

Par Magali Régnier, Journaliste

Publié le 06/03/2024 à 18h06

Mis à jour le 06/03/2024 à 18h06

Introduction

Les troubles de l'attention, notamment le TDAH, sont de plus en plus abordés dans les médias et sur les réseaux sociaux. Si la levée des tabous est positive, l'auto-diagnostic qui se répand via des tests, des coachs et des livres pose question.

Des diagnostics peu fiables

En Angleterre, les experts en santé mentale tirent la sonnette d'alarme face à l'énorme augmentation des auto-diagnostics de TDAH. Des applications et même des influenceurs s'autoproclament ambassadeurs du trouble. Cependant, ces diagnostics, délivrés "comme des bonbons", peuvent nuire à ceux qui ont réellement besoin d'aide.

Le vrai diagnostic

Le Pr Olivier Bonnot, professeur de pédopsychiatrie, rappelle que le diagnostic du TDAH ne peut se faire que par des professionnels. Les éléments cliniques, les observations et les évaluations sont essentiels. Aucun test ne peut remplacer cette connaissance approfondie.

Conclusion

L'auto-diagnostic peut sembler séduisant, mais il ne remplace pas une prise en charge professionnelle. Face à la vague d'auto-diagnostics, il est essentiel de rester prudent et de consulter des spécialistes pour un diagnostic fiable.

  • Reactions

    0
    0
    0
    0
    0
    0

    Your email address will not be published. Required fields are marked *